AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

× pseudo : megalovania.
× messages : 66
x points : 26
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : Vingt-quatre ans.

MessageSujet: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 1:23
Solas Montaigu

« vous n'avez très certainement pas les défauts de vos qualités !  »
Ω Prénom : Solas. Ω Nom  : Montaigu. Ω Âge : vingt-quatre ans (16/08/92). Ω Profession / Occupation : baroudeur à plein temps qu'on vient à peine de forcer à poser ses valises, il est en plein milieu de son inscription en fac d'anthropologie - sans trop de conviction. Ω Quartier de résidence : cinquième arrondissement. Ω Statut civil : célibataire. Ω Orientation sexuelle : inepte bicurieux. Ω une passion : voyager. Ω un vice : l'intériorisation ; Solas est basiquement une bombe à retardement, à force de toujours tout encaisser et fermer sa gueule à ce sujet.  

On dit de moi que je suis versatile
Fils unique, Solas est issu d'un mariage franco-allemand ; en conséquence, il fut élevé à la fois par la réserve décente française et la rigueur froide allemande, où s'exprimer était synonyme de vulgarité et où la marginalité n'était pas une alternative. Garçon profondément sensible, il a appris à refouler ses sentiments et à ravaler ses complaintes, accumulant les frustrations qui se muèrent très tôt en ulcère métaphorique. Cette boule de nerfs instable reste la plupart du temps inerte et Solas semble être un garçon détaché, à la sociabilité maladroite mais au calme poli ; néanmoins, les contrariétés susceptibles de lui faire perdre le contrôle sont nombreuses et Solas se transforme alors en bête sauvage acculée qui préfère sauter à la gorge de ses agresseurs plutôt que de se compromettre.
Solas ne se justifie pas et élude instinctivement les problèmes : il en a développé un instinct pointu pour la fuite et voyage constamment depuis sa sortie du lycée, comme une méthode de survie personnelle, ne rentrant en France que pour quelques semaines avant de repartir pour plusieurs mois, baroudeur itinérant et ermite à la recherche constante d'une salvation inatteignable. Depuis peu, néanmoins, ses parents l'ont menacés de le déshériter s'il ne prenait pas son futur en main et il s'est tant bien que mal décidé à poser ses valises, trop lâche pour considérer pouvoir se débrouiller sans l'apport pécuniaire de ses géniteurs, intégrant la colocation de ses amis d'enfance chez qui il passait déjà la majorité de son temps lorsqu'il rentrait en France.
c'est une question de principes
Ω Qu'est-ce qui fait de vous quelqu'un d'horrible ? Solas est un lâche émotionnel de première catégorie, un handicapé du relationnel, un égoïste sentimental. Ce n'est pas qu'il ait un ego surdimensionné, c'est plutôt qu'il a grandi dans une famille où l'on applique la culture du secret et qu'il n'a jamais appris à s'ouvrir aux autres pour les choses qui importent. Les conflits avec lui sont un mélange de mauvaise foi et de fuite systématique ; quant à insister un peu trop, c'est prendre le risque de voir ses mots se muer en agressivité physique, et si Solas intériorise assez au jour le jour pour se contenir la plupart du temps, sous-estimer sa violence instinctive serait une grave erreur. Comme il applique ce comportement de manière inconsciente, Solas ne s'est à ce jour jamais remis en question et ne ressent pas la moindre culpabilité vis-à-vis des cœurs brisés qu'il a laissés dans son sillage.

Ω Quel est le défaut qui vous agace le plus chez les autres ? L'indiscrétion. De la même manière qu'il ne parle pas de lui, Solas ne s'exprime jamais sur les autres, que ce soit aux concernés ou dans leurs dos. Sa patience supporte de prêter une oreille distraites aux ragots tant qu'on ne lui demande pas de participer, mais il se renferme comme une huître lorsqu'on insiste à son propre sujet. Il applique l'adage "ne fais pas ce qu'on n'aimerait pas qu'on te fasse" à la lettre et n'envahit jamais le cercle privé d'autrui, supportant de ce fait assez mal qu'on tente de violer le sien.

Ω Que vous inspirent les parisiens  ? Malgré ses impulsions belliqueuses, il est rare que des gens en dehors de son cercle privé connaissent ce lui profond tant Solas a l'air d'un type parfaitement détendu, sinon nonchalant - et il l'est, au demeurant, tant que personne ne fait l'erreur de venir titiller ses synapses. De ce fait, la vie parisienne est incroyablement speed pour lui, qui prend toujours le temps, qui flâne avant de penser à courir, qui observe lorsque tout fluctue autour de lui. Ses retours de l'étranger s'accompagnent toujours d'une réadaptation douloureuse, où son besoin de repartir lui fait violence  - mais globalement, il ne détestait pas les gens pour ses aléas intérieurs, parce qu'il savait au fond qu'il ne resterait pas. Maintenant qu'il est obligé de rester en France pendant un certain temps, il a tendance à mépriser les parisiens et leur abrutissement pressé, rejetant injustement sa frustration sur eux, incapable là encore de se remettre lui-même en question. Il lui semble plus facile de détester le Monde entier que de s'interroger à son propre sujet.

Ω Quelle est la pire chose que vous ayez faite ? Solas heurte assez régulièrement les sentiments des gens qui l'aiment - et qu'il aime, au demeurant - sans le réaliser, ou s'il le réalise, sans jamais prendre conscience qu'il est le seul coupable de cet état de fait. Il pense que le problème ne vient pas de lui, mais des autres, et le fait qu'il souffre comme un idiot ne l'aide pas davantage à réaliser ses erreurs.
La pire chose qu'il ait faite et dont il ait conscience néanmoins fut la violence inouïe dont il fit preuve à l'égard d'un adolescent qui se fit un peu trop pressant, un peu trop tactile, un peu trop insistant envers Megara à l'occasion d'une soirée - et l'alcool et Solas ne font pas bon ménage, puisque l'ivresse fait tomber ses inhibitions et qu'il s'en montre incroyablement plus vindicatif. Ironiquement, il s'en voulut davantage d'avoir perdu le contrôle que d'avoir ruiné le nez et trois côtes à l'autre protagoniste (ainsi que d'avoir cogné Gabriel dans la manœuvre lorsque ce dernier tenta de le maîtriser), mais dans sa morale sélective il réalisa son erreur et n'hésita pas à s'excuser auprès des concernés.

Ω Quelle est votre meilleure qualité ? Solas possède une capacité d'adaptation exceptionnelle et il sait rebondir sans sourciller au moindre changement dans son quotidien. Peut-être est-ce son sens de la survie aigu, à force d'avoir voyagé à tort et à travers, ou bien son contrôle permanent sur lui-même pour ne pas être pris au dépourvu : toujours est-il qu'il est impossible de le perturber de cette manière et qu'il s'accoutume des chambardements sans soucis. Quoique cette qualité n'a pas que des avantages, puisque Solas est profondément versatile et a besoin de fluctuations régulières pour ne pas se lasser, se sentir oppressé, tomber dans une routine qui le rendrait malade.

Ω Qu'appréciez-vous le plus chez les autres ? Solas aime les caractères brut de pomme, les gens qui rient trop fort, les personnes qui font des gestes grandiloquents en parlant, ceux capables de prendre trop de place juste en existant. C'est sans doute un moyen d'attirer sur l'attention sur quelqu'un d'autre que lui-même, une manière d'apprécier ce qu'il ne pourra jamais être - et ce n'est rien d'envieux, juste une conviction rassurante qu'il existe des gens avec qui il peut se permettre d'être naturel sans avoir à se justifier, puisqu'ils sont bien assez exubérants pour compenser son manque d'investissement. Le partage sans rien attendre en retour, la chaleur humaine dans ce qu'elle a de plus naturelle ; se côtoyer sans réfléchir, juste pour passer un moment ensemble sans en demander davantage à l'autre.
Ω Pseudo : megalovania. Ω Prénom : Rachel. Ω Âge : 23 ans. Ω Présence sur le forum : 5/7. Ω Crédits : shiya. Ω Code du règlement : la tour Eiffel. Ω Commentaires / remarques : j'vous aime déjà, yo. Ω autres précisions : l'avavatar c'est Ben Whishaw, si jamais.  


lettre à france

« vous n'avez très certainement pas les défauts de vos qualités !  »

Expéditeur : Solas.
Destinataires : Anna Banana, Sucette à l'Agnès, Gaby oh Gaby, MegaDeathRocket, Cyrano.

« ce matin j'me lève j'me dis, ça va, il pleut pas, ça va être une bonne journée ; j'm'habille, la nana chez qui je crèche me fait un petit-déjeuner tellement épicé que je bois comme un taré (fusil de tchekhov, je dis pas ça pour rien), j'prends mon barda et je me tire à pieds, j'en ai pour trois heures de marche, ma vessie tient le coup, je me dis ça va le faire, je vais pouvoir escalader le mont que j'ai passé en revue la veille, bon, jusque là, tout va bien.
comme je suis un connard j'y vais vanilla, j'ai pas acheté de matos supplémentaire, les premières centaines de mètres ça va, tranquille, mes semelles morflent et j'ai la plante des pieds qui fait la gueule mais rien d'insurmontable, puis la pente commence à être foutrement verticale, je fais des pauses pour chercher mes prises, et j'ai envie de pisser un truc de dingue, je ressemble à un paraplégique en orbite.
j'croise des allemands qui ont pitié de moi, ils me disent que j'ai pas le matos, que je vais me tuer, on tape la discute et ils me filent des pépitos, j'continue à monter, ça devient dur, je galère comme un pédophile mais j'lâche pas l'affaire, j'pense que j'en ai encore pour une ou deux heures d'escalade, le soleil tape et j'prends un coup de soleil sur la nuque, à un moment j'en peux plus je fais une pause en équilibre pour pisser, pour la première fois je regarde le paysage, je me démerde pour prendre une photo (j'vous les envoie en mms après).
vaille que vaille je recommence à grimper, j'me râpe la paume et je me pète un ongle, je fous du sang partout, bon.
je croise des chinois, ou des japonais, ou des coréens ? j'me dis que je demanderais à gaby de m'expliquer la différence, le sol est plus praticable mais c'est toujours les jeux olympiques des montagnards, ils me souhaitent bonne chance, je reprends l'ascension.
et là, en sueur et crevé, j'arrive en haut, c'est tendu de se tenir debout, j'fais des grands écarts entre deux rochers et j'mitraille les photos, j'pose mon cul et je reste là deux ou trois heures, j'sais plus, j'bouffe les pépitos en me demandant si le cthulhu existe pour de vrai et si les nuages descendront un jour du ciel pour former une brume épaisse permanente, j'me décide à bouger pour pas me faire surprendre par la nuit en redescendant.
j'manque de me casser la gueule vingt fois, j'dois changer de chaussures et j'ai peur que mon doigt s'infecte mais j'suis le roi du monde et je m'en bats les couilles, je chante du woods pour m'accompagner, il commence à cailler et ma veste est au fond de mon sac.
j'finis par arriver en bas et je vais me poser dans une espèce de pub glauque pas loin, j'ai pas la foi de retourner chez mon hôte tout de suite, je bouffe pour dix et j'squatte les toilettes pour m'enlever la crasse, j'me dis que mes cheveux longs et ma barbe de trois mois feraient péter un câble à agnès, je rigole tout seul comme un con mais j'ai encore trop d'endorphine dans les veines pour m'en soucier.
j'paye, je rentre, je me dis que je devrais me racheter un vélo, j'ai pété l'autre en driftant en virage en pente, je bouffe encore, je lui dis d'y aller mollo sur les épices, elle pine que dalle et je chiale un peu mais j'me sens bien, j'prends une douche et je vais me foutre au pieu.
j'sais qu'il est un peu tard chez vous mais j'espère que j'vous réveille pas, vous me manquez, j'vous aime putain. »

Solas éteint la lumière, se frotte les yeux, s'effondre comme un poids mort sur le matelas de fortune. Depuis ses dix-huit ans, depuis qu'il commença à parcourir le Monde en laissant derrière lui son pays son rapport quotidien pour ses amis est devenue une tradition, et s'il lui arrive de déroger à la règle certains jours, il fait de son mieux pour ne pas les décevoir.
Il ne les oublie jamais vraiment, même s'il est loin, même s'il est toujours le dernier au courant de ce qu'il leur arrive, même s'il n'est plus là pour péter la gueule à ceux qui brisent le cœur de ses femmes préférées - mais il compte sur Gabriel pour prendre le relais.
S'il a le mal du pays, c'est uniquement à cause d'eux. S'il regrette un peu de repartir, c'est parce qu'il a du mal à les laisser derrière. Ses quelques semaines sporadiques en France, il les passe à squatter leur colocation, et c'est toujours compliqué de laisser derrière lui un chez soi qu'il n'a jamais réussi à connaître lorsqu'il vivait encore chez ses parents.
Parents, d'ailleurs, qui commencent à lui faire de plus en plus de chantage, fatigués par son rythme de vie, sans doute inquiets mais, à l'humble avis de leur fils, beaucoup trop injustes dans leur despotisme à son égard.
Il hésite un instant, finit par se retourner dans le lit pour attraper son téléphone et pianoter un nouvel SMS, beaucoup plus bref, beaucoup plus froid.

Expéditeur : Solas.
Destinataire : Papa, Maman.

« hey, j'espère que vous allez bien. tout est okay de mon côté. je ne sais pas encore quand je rentre, mais je réfléchis à votre proposition. à la prochaine. »

Et rentrer était compliqué, lorsqu'il savait qu'il n'allait peut-être plus jamais repartir, ou alors pas avant longtemps.
S'il n'écoutait que lui, il resterait loin du bercail, mais il savait que ses parents n'hésiteraient pas à lui couper les vivres et il était privilégié, habitué à utiliser les ressources de ses géniteurs sans avoir à se soucier de ses dépenses au fil de ses pérégrinations.
Ça, et le fait de ne plus revoir la clique, évidemment. En un soupir, il plongea son visage dans l'oreiller, exténué, en se promettant de réellement y réfléchir le lendemain.
Toujours le lendemain.
Parce qu'il était toujours plus facile de remettre les choses compliquées à plus tard lorsqu'il vivait d'ordinaire au jour le jour.


Dernière édition par Solas Montaigu le Dim 16 Oct - 0:38, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : A KIND OF MAGIC
× messages : 107
x points : 104
× date d'inscription : 18/10/2015
→ âge : 24

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 1:26
Avec vouuus j'étais quelqu'un MAIS SANS ELLE JE NE SUIS RIEEEN.
NOOOOOOOOOOOOOON JE N'AI TRAHIII PERSOOOOONNE JE NE VEUX PAS QU'ON ME PARDONNEEEEE SANS ELLE SANS ELLE JE NE SUIIIIIS RI111111111111111111111111111111
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : delancey.
× messages : 164
x points : 131
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : twenty one, barely.

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 9:23
whISHYYYY. je l'aime d'amour ce type, il était trop bon dans the crucible. des coeurs sur toi ( et il nous faut un lien aussi, on est trop en minorité là )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : scarlett glasses (Julia)
× messages : 128
x points : 114
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : vingt-quatre ans

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 10:09
NOOOOOOHOOOOOOOOHOOOOOOON JE N'AI TRAHI PERSOOOOOOOOOOOOONNE
JE N'VEUX PAS QU'ON ME PARDONNNNNE
SANS ELLE
SANS ELLEEEEEE
JE NE SUIS RIEEEEEEEHEEEEEEN HEEEEEN HEEEEEEN WOOOOOHOOOOOO

/me va définitivement l'écouter for real avant la fin de la journée Arrow et ptn Ben quoi je l'aime tellement, il est beau, beau, beau et fort cool, et ahlala, j'ai hâte de lire ta fiche

_________________
Broken skies, heartaches that flowers won't mend. Say goodbye, knowing that this is the end. Tender dreams, shadows fall, love too sweet, to recall. Dry your eyes, face the dawn, life will go on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : BOHEMIAN RHAPOSDY
× messages : 138
x points : 121
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : 20 ans

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 11:49
Beeeeen
Super choix
Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiche

_________________
another one bites the dust
Are you happy, are you satisfied, How long can you stand the heat ? Out of the doorway the bullets rip... to the sound of the beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : megalovania.
× messages : 66
x points : 26
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : Vingt-quatre ans.

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 17:33
Vous êtes fous, je vous aime, merci et han j'ai hâte de rp avec vous c'est ouf.
Fiche terminée, dans le même temps. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : delancey.
× messages : 164
x points : 131
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : twenty one, barely.

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:00
C'est qu'en plus d'être beau t'es trop coul. Mais plein des coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : megalovania.
× messages : 66
x points : 26
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : Vingt-quatre ans.

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:04
Mais plein de cœurs encore plus, et va faire ta fiche que je lise lààààà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : BOHEMIAN RHAPOSDY
× messages : 138
x points : 121
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : 20 ans

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:14
BRAVO, TU ES OFFICIELLEMENT VALIDÉ(E)


J'ai adoré ta fiche, j'adore le perso, j'adore le choix de pré-lien, j'adore l'avatar, BREF, j'adore tout      

Je suis surexcitée du coup Arrow Je te propose, si ça te va, de rejoindre le groupe de la colère ? Si ça ne te va pas, bien entendu, tu me le dis

Je t'invite d'ores et déjà à aller créer ta fiche de liens en n'oubliant pas de la compléter un minimum pour que les membres puissent avoir une idée de ton personnage ce qui leur permettra de trouver plus facilement des liens   Toute la gestion courante et les demandes afférentes à ton personnage se trouvent par ici.

Tu trouveras également ici même un petit registre des lieux disponibles pour rp sur le forum.

Enfin, n'hésite pas à contacter le staff si tu as la moindre difficulté sur le forum, pour trouver des liens, rp, ou pour toute autre raison

Have fun  

_________________
another one bites the dust
Are you happy, are you satisfied, How long can you stand the heat ? Out of the doorway the bullets rip... to the sound of the beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : megalovania.
× messages : 66
x points : 26
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : Vingt-quatre ans.

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:24
J'ai voulu te le dire sur la CB pour pas flood mais je suis arrivé trop tard, anyway colère c'est nickel, merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : BOHEMIAN RHAPOSDY
× messages : 138
x points : 121
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : 20 ans

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:25
On s'en fout de flooder les fiches ici Arrow

_________________
another one bites the dust
Are you happy, are you satisfied, How long can you stand the heat ? Out of the doorway the bullets rip... to the sound of the beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : KILLER QUEEN
× messages : 40
x points : 13
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : 24

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:29
Haaan, cette coloc est si cool J'essaie de faire vite ma fiche pour qu'on fasse notre pendaison de crémaillère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : megalovania.
× messages : 66
x points : 26
× date d'inscription : 04/10/2016
→ âge : Vingt-quatre ans.

MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   Mer 5 Oct - 18:51
Ouiiii, file aussi, j'ai hâte de tous vous lire. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Solas • Non, je n'ai trahi personne, je ne veux pas qu'on me pardonne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chère amie [Solo/libre une personne]
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Plus rien, ni personne. (libre)
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» J'ai peur...il n'y a personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE TERRIBLE PEOPLE  :: I LOVE RIEN, I'M A PARISIEN :: j'aime plus Paris :: Fiches validées-