AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LEXIA ♔ valar morgulis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

× pseudo : vintage love.
× messages : 7
x points : 0
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : vingt quatre ans

MessageSujet: LEXIA ♔ valar morgulis   Sam 1 Oct - 21:55
Lexia Marie Henley

« vous n'avez très certainement pas les défauts de vos qualités !  »
Ω Prénom : Lexia Ω Nom  : Henley Ω Âge : vingt quatre ans Ω Occupation : étudiante en littérature Ω Quartier de résidence : 11ème Ω Statut civil : célibâtarde Ω Orientation sexuelle : bisexuelle Ω une passion : ses chaussures Ω un vice : la luxure

On dit de moi que je suis défaut principal
Lexia est une anglaise caractérielle, volage et arrogante. Fille unique élevée par un père célibataire, elle a toujours été la petite princesse à qui l'on disait rarement non, et cela se voit. Reine du lycée, populaire à l'université, Lexia sait jouer de sa réputation. On la dit fille facile, on lui donne des milliers de défauts (certains réels, d'autres tirés par les cheveux) mais elle se fiche bien des murmures à son sujet. Elle ne se cache pas d'aimer les relations charnelles et d'être une éternelle célibataire ; chose dont ses conquêtes ont pleinement conscience, évidemment.
Elle est arrivée à Paris il y a peu avec Erasmus pour étudier la littérature dans le cadre de son Master. Autant dire qu'elle passe autant de temps à découvrir les soirées parisiennes et les joies du jeudi soir, qu'elle n'en passe à la bibliothèque à lire des livres poussiéreux. Ne vous laissez pas avoir, cependant : elle peut boire comme un trou un soir, et réussir parfaitement un examen le lendemain à 8h tapantes. Rageant, n'est-ce pas?
c'est une question de principes
Ω Qu'est-ce qui fait de vous quelqu'un d'horrible ? Tu ne penses qu'à toi. Le nombril du monde, comme diraient certains, un égoïsme exacerbé qui te vaut plus d'un ennemi. Tu es ta propre priorité, tu te mets toujours en avant. Peu sont les personnes à qui tu rendrais service de manière entièrement désintéressée.

Ω Quel est le défaut qui vous agace le plus chez les autres ? Tu détestes les gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent. Ceux qui hésitent trois heures entre un mocha et un flat white, ceux qui n'ont jamais d'avis sur rien, ceux qui te font attendre pendant mille ans pour une réponse. Tu manques cette patience britannique, ce besoin national de tourner autour du pot. Les décisions, c'est au quart de seconde, c'est maintenant.

Ω Que vous inspirent les parisiens  ? La fête, la liberté, les boites de nuit jusqu'au petit matin et les lumières rouges de Pigalle. Des corps pressés contre le tien, inconnus, étrangers, que tu n'as même pas besoin de comprendre. Le langage du sexe est universel, après tout, tu peux oublier ton français dans une caresse, un murmure.

Ω Quelle est la pire chose que vous ayez faite ? Tu as tellement de vilains défauts qu'ils finissent tous par se mélanger. Tu culpabilises seulement quand tu mens à ton père. Bien sur que tu étais chez une copine hier soir. Evidemment que non tu n'as jamais pris de drogues. Tu seras sérieuse et studieuse à Paris. Tu te demandes s'il le sait, s'il le voit quand tu mens. Tu te demandes pourquoi il ne commente jamais.

Ω Quelle est votre meilleure qualité ? Ton cerveau est ta plus grande force. Tu peux apprendre un cours de trente pages en un rien de temps, tu comprends des concepts les plus complexes, et tu sais utiliser ta matière grise pour te sortir de situations bien tordues. Tu es loin de cette réputation de fille sans cervelle que l'on veut te coller. Quand un mec te fais chier, tu lui parles de féminisme ou de Marx, juste parce que ça le fait partir en courant. 

Ω Qu'appréciez-vous le plus chez les autres ? Leurs corps, leurs mains, leur langue. Leur façon de te tenir tête pendant un débat. Quand ils te laissent tranquilles si tu as passé une journée de merde. Quand ce musicien Place Vendôme joue ton morceau de Bach préféré. Ce moment de silence devant un tableau, respectueux et fasciné. Le sourire d'une jolie fille. Les bras d'un mec bien gaulé.
Ω Pseudo : VINTAGE LOVE. Ω Prénom : Morgane Ω Âge : vingt quatre ans Ω Présence sur le forum : quand je peux #busylife Ω Crédits : @Hathaways Ω Code du règlement : genre mais vous me prenez pour qui Ω Commentaires / remarques :    Ω autres précisions :     


Dernière édition par Lexia M. Henley le Dim 9 Oct - 23:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : vintage love.
× messages : 7
x points : 0
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : vingt quatre ans

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Sam 1 Oct - 21:55
titre de l'histoire

« vous n'avez très certainement pas les défauts de vos qualités !  »

Ton père est George Henley.

Le George Henley, celui avec un « Docteur » ou un « Professeur » devant, selon les jours. Le George Henley qui enseigne la physique à Oxford, avec des gros chiffres qui t’ont toujours donné le tournis et des concepts sans queue ni tête.

Ta mère n’existe pas. Enfin oui, elle existe, quelque part en Angleterre, quelque part loin de toi. Elle était jeune lorsqu’elle a connu ton père, fraichement arrivée à l’université, fraichement naïve de tomber amoureuse d’un homme tellement plus vieux qu’elle. Ta mère est partie d’Oxford aussi vite qu’elle l’a pu, une fois sortie de l’hôpital. Elle ne t’a pas laissé dans un panier sur le pas de la porte, mais c’était pas loin. Ton père n’a jamais cherché à la contacter, n’en a jamais vu l’utilité. Alors tu as grandi, seule avec lui, dans votre maison à Oxford. Tu faisais tes devoirs dans son bureau, à regarder passer les étudiants et à les écouter parler de sujets trop complexes pour toi. Tu préférais les livres, tu as toujours préféré les livres. Ton père dit que tu tiens cela d’elle, et c’est bien la seule chose que tu connais à son sujet.

Tu as fait toute ta scolarité dans des établissements pour filles. La réputation de telles écoles est ce qu’elle est, et tu es rapidement devenu un des clichés qu’on leur connaît. La petite pétasse de service, populaire, admirée, détestée, c’était toi. Au sommet de la hiérarchie adolescente, à défier l’autorité à coups de rouge à lèvre et de chemises ouvertes juste assez pour frôler l’indécence. On ne te disait rien, parce que ton père offrait de généreuses donations chaque année. Tu étais forte ; tu étais invulnérable. Et tu en as profité bien plus que tu ne l’aurais dû sans doute. La reine de l’école, avec tes regards méprisants et tes sourires en coin. Tes professeurs ne te portaient pas dans leur cœur, mais ne pouvaient pas dire grand-chose. Tu avais toujours d’excellentes notes, après tout.

Tu es entrée à Oxford sans problème et sans surprise. Tu as décidé d’étudier la littérature, parce que c’est bien là la seule chose qui t’intéresse un tant soit peu. Tu ne sais pas ce que tu feras d’un tel diplôme. Pour l’instant, à vrai dire, tu n’en as rien à foutre. L’université n’est pas si différente de l’école élémentaire. Tu es toujours aussi populaire, toujours à être invitée à cette soirée, cet événement. Tu finis rarement seule dans ton lit – parfois une fille, parfois un mec, selon tes envies et tes humeurs. Parfois plusieurs à la fois, quand tu as envie de rire un peu. Tous connaissent ta réputation ; tu t’en caches à peine. Tu sais ce qu’ils disent dans ton dos, tu sais comment on agit avec les filles comme toi. A leurs yeux, tu n’es rien d’autre que la pute de service, la fille facile qui ouvre ses jambes au premier venu. Tu les ignores. Tu vaux mieux que cela, et tu sais que la valeur d’une femme n’est pas ternie par son nombre de partenaires.

Tu le clames haut et fort, quand on vient te faire chier, quand tu manifestes à Londres, quand tu abordes des t-shirts aux slogans provocateurs. Tu deviens la pute féministe, ce qui est encore mieux aux yeux de ceux qui te détestent. Un argument de plus contre toi, dans un monde où l’on veut faire taire les femmes à grands coups de honte et de malaise. Tu hésites presque à changer de filière et à te tourner vers les études de genre, mais tu aimes beaucoup trop la littérature pour cela. Tu songes également au journalisme. Tu as beaucoup trop d’idées, presque autant que le nombre de shoots que tu descends chaque vendredi soir.

Tu rencontres Tristan pendant une de tes années de Masters. Le coloc Argentin déménage et Tristan reprend sa chambre dans l’appart que tu partages avec d’autres étudiants depuis quelques années. Au départ, il est juste la bonne excuse pour améliorer ton français, que tu avais un peu mis de côté depuis ton entrée à l’université. Puis il devient ton pote de soirées, celui qui finit aussi bourré que toi et qui tient tes cheveux quand tu vides ton estomac dans les toilettes. Il partage tes convictions, tes délires, ton goût pour les cocktails colorés. Il regarde des mauvaises comédies romantiques avec toi les lendemains de cuite. Il est ton meilleur ami, le premier ; tu n’as jamais eu d’ami aussi proche avant, surtout pas un mec, et cela te surprend. Parfois, tu te dis que tu tuerais pour lui, s’il te le demandait. Ou peut-être pas. Peut-être que tu penses cela à trois heures de matin, le mascara coulant sur tes joues et un verre de tequila à la main.

Il reste un an à Oxford, et tu décides de le suivre à Paris l’année d’après. Ton français est bien meilleur, tes notes toujours aussi exemplaires. Ton dossier Erasmus est accepté sans problème. Ton père lève les yeux au ciel, mais ne bronche pas. Il a toujours su que, contrairement à lui, tu finirais par quitter Oxford un jour.


Dernière édition par Lexia M. Henley le Sam 1 Oct - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : A KIND OF MAGIC
× messages : 107
x points : 104
× date d'inscription : 18/10/2015
→ âge : 24

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Sam 1 Oct - 22:14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : vintage love.
× messages : 7
x points : 0
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : vingt quatre ans

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Sam 1 Oct - 22:15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : BOHEMIAN RHAPOSDY
× messages : 138
x points : 121
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : 20 ans

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Dim 2 Oct - 1:19

_________________
another one bites the dust
Are you happy, are you satisfied, How long can you stand the heat ? Out of the doorway the bullets rip... to the sound of the beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : A KIND OF MAGIC
× messages : 107
x points : 104
× date d'inscription : 18/10/2015
→ âge : 24

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Sam 8 Oct - 23:16
Besoin d'un délai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : vintage love.
× messages : 7
x points : 0
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : vingt quatre ans

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Dim 9 Oct - 23:02
Sorry sorry, j'ai commencé mon placement à l'école cette semaine, donc c'était busy busy exhausting Arrow

C'est tout bon tout rempli now (ce smiley n'a pas mon nom, je proteste)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

× pseudo : BOHEMIAN RHAPOSDY
× messages : 138
x points : 121
× date d'inscription : 01/10/2016
→ âge : 20 ans

MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   Dim 9 Oct - 23:08

_________________
another one bites the dust
Are you happy, are you satisfied, How long can you stand the heat ? Out of the doorway the bullets rip... to the sound of the beat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LEXIA ♔ valar morgulis   
Revenir en haut Aller en bas
 

LEXIA ♔ valar morgulis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche sur les Valar
» [Présentation] Les envoyés des valar
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Earstel,prêtre des Valar.
» Pourquoi une " race " plutot qu'une autre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE TERRIBLE PEOPLE  :: I LOVE RIEN, I'M A PARISIEN :: j'aime plus Paris :: Fiches validées-